Le blog

Nos premières erreurs en voyage et nos conseils pour les éviter

0
keep-calm-its-a-fatal-error

Les erreurs en voyage

 

Une personne qui n’a jamais commis d’erreurs n’a jamais tenté d’innover. Albert Einstein

Lorsque nous sommes partis, nous pensions réellement être prêts, n’avoir rien oublié derrière nous et être bien assez préparés et pourtant… Voici nos erreurs de débutants et nos conseils pour les éviter.

1. Oublier du matériel

Doh-homer-simpson

En bons élèves, nous avions fait une liste avec tout le matériel à ne pas oublier. Seul petit détail, dans la précipitation, nous n’avons pas regardé cette liste avant de partir.

Julien avait par exemple oublié son deuxième pantalon, nous avions oublié de prendre la batterie externe, nos maillots, un gilet fluo. Ce sont évidemment des petits détails que nous avons pu résoudre étant donné que nous revenions 3 mois après pour passer les fêtes dans notre famille.

Notre conseil : Tenez une liste à jour et chaque fois que vous pensez à un truc à prendre, ajoutez-le à cette liste et tenez-vous-y lorsque vous faites votre sac (nous vous conseillons vivement Trello ou Evernote pour cela !).

2. Ne pas tester son matériel avant de partir

Il est important de tester tout son matériel de camping, son matériel vélo et tout son équipement avant de partir.

Nous l’avons appris à nos dépens lorsque nous faisions du camping, qu’il faisait -3° et que nous avions prévu de manger une bonne soupe  pour nous réchauffer, mais notre cartouche de gaz n’était pas adaptée à notre réchaud. La soupe froide, ça ne fait pas le même effet ! Heureusement, nous avions prévu au fond d’un sac un bon vieux saucisson de survie!

Nous avons également eu un problème avec la pompe à vélo, étant mal adaptée, nous avons crevé deux fois simplement en regonflant nos pneus.

Notre conseil : Avant de partir, faites un premier ou plusieurs courts voyages de 1 à 2 semaines avec tout le nouveau matériel que vous avez acheté et testez tout l’équipement.

3. Ne pas prévoir de ration de survie

Que fait-on un dimanche ou un jour férié en plein milieu de nulle part pour manger lorsque nous n’avions rien prévu ? Soit on a de la chance, et on se retrouve dans une fête de village ou chez des gens, soit on se sert la ceinture jusqu’au lendemain.

Notre conseil : Prévoyez toujours une ration de survie au fond d’un sac, barre de céréales, des fruits secs, boîtes de conserve, des féculents, un bon vieux saucisson ou encore du fromage à pâte dure tel qu’un bon parmesan.

4. Ne pas apprendre correctement à réparer un vélo

 

julien_reparation_pneu

Nous n’avons pas pris le temps d’apprendre à correctement réparer notre vélo, nous avons emmené avec nous quelques pdf sur notre liseuse sur le sujet et nous sommes assez débrouillards (nous aimons le croire en tout cas), mais malgré tout, remplacer la chambre à air lors de notre première crevaison nous a pris pas mal de temps.

 

Une bonne formation pour réparer un vélo nous aurait beaucoup aidés et nous ferait certainement gagner pas mal de temps par la suite.

Notre philosophie : apprendre sur le tas et se débrouiller.

Notre conseil : Ne pas suivre notre philosophie !

Notre deuxième conseil : Soyez préparés un maximum en fonction du voyage que vous voulez réaliser.

5. Ne pas prendre le temps et vouloir faire trop de km trop vite

lapin-alice-au-pays-des-merveilles

Que ce soit pour le vélo ou pour un autre sport, il faut prendre le temps de s’entraîner et que le corps s’habitue. Nous avons voulu faire trop de km trop vite, ne pas prendre de jour de repos et c’est le meilleur moyen pour se blesser et pour ne pas profiter. Après 12 jours de vélo sans s’arrêter et une randonnée en montagne, Julien s’en est tiré avec un bon début de tendinite et donc 10 jours à l’arrêt total.

Notre conseil : Prendre son temps et ne pas vouloir forcer trop, le corps a ses limites. Il faut prévoir des jours de repos et ne pas chercher la compétition.

6. Ne pas faire attention au prix du roaming et du 3G

Les prix dans certains pays peuvent être énormes et on peut avoir de très mauvaises surprises lorsque l’on reçoit sa facture téléphonique.

Notre conseil : Veillez à bien faire attention à désactiver votre 3g ou à l’utiliser le moins possible si vous êtes dans un autre pays. Si vous restez dans un pays assez longtemps, il est économique d’acheter une carte téléphonique du pays avec un forfait data si vous en avez besoin.

7. Ne pas avoir tous ses papiers en ordre de validité avant de partir

liste_checkbox

Après avoir refait tous ses papiers (passeport, permis, permis international) et pensant être à jour, Julien a remarqué que sa carte d’identité périmait dans les 9 mois. Il a heureusement pu résoudre le problème car il revenait pour les fêtes dans sa famille.

Notre conseil : Essayer d’avoir une liste avec tous les documents à faire et à renouveler avant de partir et vous y tenir.

8. Ne pas faire attention aux délais pour certains vaccins

vaccin-dessin
copyright : http://www.noemieinfusette.fr/qui-aime-bien-vaccine-peu/

Certains vaccins comme l’hépatite A demandent d’être faits 6 mois à l’avance. Pour d’autres vaccins, il faut faire plusieurs rappels avec un délai spécifique entre les différentes piqûres.

Notre conseil : Consultez un médecin du voyage au moins 9 mois avant de partir, afin de vous renseigner assez tôt sur les vaccins à faire suivant les pays que vous êtes susceptibles de visiter.

 

9. Avoir une confiance aveugle en Google Maps pour les itinéraires vélo

Pour pouvoir planifier notre itinéraire, soyons honnêtes, Google nous a bien servi. Dans la majorité des pays, il est possible de planifier son itinéraire avec option vélo. Cette option nous montre le dénivelé, le nombre de km, les routes alternatives. C’est donc vraiment intéressant pour planifier et décider de la destination suivante. On regardait donc 2-3 jours avant, on comptait +- 50 km entre chaque étape et on cherchait des hôtes dans les environs. C’est magnifique nous direz-vous ! Sauf qu’il est important de savoir que :

  • Google n’est pas expert (du tout) en itinéraire vélo. Il y a donc TOUJOURS plus de kilomètres au compteur à l’arrivée que ce que Google nous disait. Le pire a été un jour où on était censés faire 60 km et où on a finalement eu 90 km au compteur ce soir-là… Autant vous dire qu’on était épuisés et heureux d’avoir des hôtes qui nous ont accueillis comme des rois !
  • Google ne prend pas en compte les pistes cyclables. Les pistes cyclables, c’est bien, plus sécurisé, plus agréable et on se contente de suivre les indications (quand elles sont bonnes). Mais il faut savoir que les pistes cyclables prennent généralement des chemins plus longs que Google.

Notre conseil : Utilisez Google pour planifier vos itinéraires, mais gardez à l’esprit que Google n’est pas expert en itinéraire vélo et qu’il faut toujours compter plus de kilomètres que ceux prévus par Google. Utilisez l’application maps.me pour vous guider hors ligne ou même encore mieux une bonne vieille carte !

Le conseil ultime

Faites des listes pour tout. Renseignez-vous un maximum avant de partir et si vous le pouvez et si vous avez le temps, partez d’abord 1 mois et puis revenez tant que vous n’êtes pas encore trop loin pour prendre les affaires qui vous manquent et faire les dernières démarches administratives et médicales. Ceci dit, n’ayez pas peur de faire des erreurs, faites-en et apprenez car comme disait le grand-père de Julien, c’est en forgeant qu’on devient un bon forgeron et ça fonctionne aussi pour le voyage et le vélo!

Et vous, quelles sont vos plus grosses erreurs de débutant ?

Top de nos films et documentaires sur le voyage

0
Salle de cinéma
Image courtesy of Apple's Eyes Studio at FreeDigitalPhotos.net

Parce que de nombreux films et reportages nous ont inspirés et motivés pour partir à l’aventure, nous avons fait ci-dessous une petite liste. Beaucoup de blogs de voyage ont déjà établi de telles listes. Nous avons préféré nous concentrer sur les films moins connus, sans manquer de mentionner les films incontournables.

À vélo jusqu’en Alsace

4
L'architecture typique alsacienne

Après un premier voyage « à plat », en Zélande, il nous fallait un entraînement un peu plus « sérieux ». L’Alsace nous semblait une bonne destination pour goûter aux dénivelés, mais pas trop. En 5 jours, nous avons parcouru 360 km, sous 40º, en commençant par les collines de la province du Luxembourg, puis les pistes cyclables le long de la Moselle, et enfin à travers des champs de vignes et de blé dignes du Petit Prince. Au rendez-vous, de belles rencontres (et également une un peu flippante), qui ont rendu ce défi physique et thermique un peu plus supportable. Et au final, une énorme satisfaction et du pur bonheur !

On a réussi !
On a réussi !

La Zélande : Le paradis des vélos

0
Route en Zélande

Quoi de mieux pour notre baptême en tant que cyclo-voyageurs de commencer par un lieu où le vélo est roi, où les cyclistes sont la norme et non l’exception et où le dénivelé est, pour ainsi dire, nul ? Cette destination parfaite, c’est la Zélande. Mer, vent, ponts interminables, dunes, réserves naturelles, humidité, soleil, grêle, camping sauvage et moins sauvage, paysages superbes, tels ont été les maîtres-mots de ces quatre jours de dépaysement total, où nous avons découvert les joies et déboires du voyage à vélo et qui n’a fait que nous conforter dans notre choix de transport pour notre grande aventure.

Itinéraire
Itinéraire de notre voyage

Top de nos citations de voyage

3

Proverbes ou citations à emmener avec vous lors de vos prochains voyages


Nous aimons beaucoup les proverbes et citations, citations qui nous guident durant nos voyages et que nous emportons également toute notre vie, nous les partageons avec vous !

Les citations de voyage préférées de Pamela